Real Time Web Analytics

13 août 2017

Anecdotes en vitrine - Chez la caviste

La Caviste, 55 rue Racine


Un miracle.
Je ne devrais pas t'en parler, mais bon.
Dans le plus grand secret, des scientifiques, des années de recherches, du coté du parc de Montgeon, un vignoble d'anciens cépages oubliés.
De la verderesse et du mollard notamment.
Une résurrection.
Personne n'osait l'imaginer, et pourtant.
Le Côtes-du-Havre se vend uniquement à la Caviste, sous le manteau, à quelques initiés. Et, ça je ne devrais pas le dire, mais bon je compte sur ta discrétion, bibi est un initié.
Je te file le tuyau.
Rue Racine au cœur du quartier Perret, au pied du volcan, tu pousses la porte, tu t'avances vers la caviste, une petite blonde pétillante à lunettes, et  sans bonjour ni bonsoir ni comment allez-vous ni la journée a-t-elle été bonne, tu lui murmures à l'oreille "Vitrier" C'est le code. Là elle te fera descendre dans sa cave. Délicieusement parfumée d'encens de chêne, sa cave. Elle te présentera une fiole sans étiquette ni congé, 150ml, c'est le Côtes-du-Havre.
La première fois que j'en ai bu, oh mon Dieu, une explosion de révélations! Sûr, le monde du vin va en être bouleversé. L'équilibre parfait entre Petrus et Romanée-Conti. Bouche, corps, cuisse, tout dans ce vin est péché.
Ces choses, je n'aurais pas dû t'en parler, mais bon.

Ce vin est tout simplement un miracle.

sur facebook (ICI)

2 commentaires:

  1. Bientôt on pourra gouter le vin de Graville, enfin quand je dis bientôt…Faut l'temps quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi le coteau de Sainte adresse

      Supprimer